Logo denier

Le diocèse et Lourdes pendant la guerre de 1914-1918

De nombreuses manifestations seront proposées dans le cadre de la commémoration de la guerre 1914-1918 et notre Eglise diocésaine va s’y associer, à sa mesure, montrant l’implication de tous au cours de cette période d’épreuves.
Plusieurs pistes de travail sont en cours, pour lesquelles nous souhaitons vous associer et faire appel à vos connaissances. Nous avons entrepris un recensement des monuments aux morts se trouvant dans nos églises. Cela vous étonne peut-être, mais ce fut chose relativement fréquente étant donné le nombre de familles meurtries dans les villages. A ce jour, une quinzaine de monuments ou plaques commémoratives ont été recensés dans nos églises. Ce n’est qu’un début et nous serions heureux d’en repérer d’autres avec photographie à l’appui.
Ensuite, de nombreux établissements religieux ont été transformés en hôpitaux militaires pendant cette période. Ce sont le plus souvent les locaux de congrégations religieuses et des établissements scolaires qui ont été mis à disposition des autorités pour l’accueil des soldats blessés ou l’accueil de réfugiés. nous collectons des informations sur le sujet ainsi que des archives ou photographies.

asile notre-dame, salle jeanne d’arc en 1914

Partagez vos archives

Le service des archives et du patrimoine a entrepris un recensement des archives relatives à cette période. Cet état des sources sera présenté lors d’un colloque en 2014 et permettra d’offrir aux historiens des sources complémentaires aux archives publiques.
Si vous avez connaissance de bulletins paroissiaux publiés pendant cette période ou d’autres documents (lettres de prêtres ou séminaristes), n’hésitez pas à nous le faire savoir. une exposition sera présentée au cours de l’année 2014 dans le diocèse et le sanctuaire de Lourdes autour de ce sujet.
ci-contre : asile notre-dame, salle jeanne d’arc en 1914 (collection archives et patrimoine du sanctuaire notre-dame de lourdes)

Monument aux morts de St-Sever de Rustan qui présente la particularité assez rare d'avoir une croix gravée sur la face avant
Plaque fixée sous le porche de l'église de Grailhen, en vallée d'Aure. A noter le drapeau et la croix entremêlés
Revenir à toute l'actualité

Pour rester informé de l'actualité, inscrivez-vous à la newsletter

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez votre demande

Voir un exemple