Logo denier

L’Église engagée pour la protection des mineures et des personnes vulnérables.

CONTACTER LA CELLULE D'ECOUTE

Envoyer un mail
07 89 78 59 35

Accéder au dossier

L'Eglise engagée pour la protection des mineurs et des personnes vulnérables

Lettre de carême aux fidèles du diocèse de Tarbes et Lourdes sur les évènements récents dans l’Eglise

De nombreux scandales ont éclaté dernièrement dans l’Eglise catholique. Tout cela nous a peinés, blessés, meurtris ; et provoqué aussi déception et colère. La condamnation du Cardinal Philippe Barbarin a atteint également toute l’Eglise de France.
« Tous ceux que j’aime, je leur montre leurs fautes, et les corrige. Sois donc fervent et convertis-toi ! ». Ce passage du livre de l’Apocalypse (Apocalypse 3,19), que la liturgie nous a offert à l’office de sexte du samedi après les Cendres, peut nous aider à regarder ces évènements à la lumière de la Parole de Dieu.
Notre communauté catholique vit un temps de purification. Les péchés extrêmement graves de quelques-uns blessent le corps tout entier de l’Eglise. Surtout parce qu’il s’agit de pasteurs, parfois même de responsables de haut niveau. On peut évidemment se demander si telle accusation est fondée, trouver aussi que la présomption d’innocence n’est pas toujours respectée. Mais il faut le reconnaître : des crimes ont été commis. Des abus ont été perpétrés par des prêtres. Des victimes en témoignent. Elles souffrent et beaucoup d’entre elles ne s’en remettront jamais complètement tant les actes commis ont été violents...lire la suite 

Réunion d'information et d'échange le samedi 30 mars 2019

A l’issue de la seconde journée de formation sur l’éducation affective pour les éducateurs de jeunes, le Père François Bustillo, délégué diocésain pour la protection des mineurs et des personnes vulnérables, et son équipe, vous convient à une réunion d'information et d'échange, en présence de Mgr Nicolas Brouwet, à 16h15, à la maison diocésaine Saint-Paul de Tarbes.

Sommet sur la protection des mineurs au Vatican

Ce sommet s'est tenu à Rome du 21 au 24 février. Venus des cinq continents, cent quatorze présidents de conférence épiscopale, vingt-deux supérieurs d’ordres religieux, quatorze chefs des Eglises orientales catholiques, des membres de la Curie romaine ont participé à ces trois jours d’introspection sur la dissimulation, par la hiérarchie qu’ils représentent, de la pédocriminalité dans les rangs du clergé. Et, bien sûr, sur les moyens de l’éradiquer.

Au lendemain de ce sommet, Mgr Nicolas Brouwet a accordé un entretien à la radio 100% :

Il y évoque les mesures déjà mises en place dans le diocèse de Tarbes et Lourdes
A-t-il eu lui même à gérer des cas d'abus sexuels commis dans le diocèse ?
Pourquoi a-t-il fallu attendre aussi longtemps ?

Emission de Radio Présence Lourdes du 11 janvier 2019

Lutter contre la pédophilie et protéger les personnes vulnérables dans l’Église de Tarbes et Lourdes, c’est le thème abordé dans cette émission de Radio Présence proposée par Mathias Terrier avec Monseigneur Brouwet, Frère François Bustillo, Soeur Monica et Hélène Pérez

Texte de Mgr Nicolas Brouwet

Comme de nombreux évêques, j’ai décidé de constituer une cellule d’écoute et d’accompagnement pour les personnes victimes d’abus sexuels par des membres du clergé ou dans des institutions de l’Eglise catholique.

Je crois indispensable de donner aux personnes qui ont été abusées la possibilité de prendre la parole, de mettre des mots sur ce qui leur est arrivé, de raconter ce qu’elles ont vécu, d’être entendues et comprises.

Cette cellule d’écoute a pour objectif d’accueillir les victimes, de les écouter et, si elles le souhaitent, de les soutenir dans les initiatives qu’elles prennent, tant sur le plan juridique que psychologique ou spirituel. Pourtant cette cellule n’est pas un lieu de thérapie.

Ce qui y sera dit dans les entretiens restera confidentiel. A moins qu’un signalement à l’autorité judiciaire ne s’impose. Dans ce cas, les membres de la cellule seront tenus de m’avertir.

La cellule d’écoute est formée de trois personnes compétentes ayant exercé des responsabilités dans le monde de la santé et de la justice.

La constitution de cette cellule n’empêche évidemment personne de prendre rendez-vous avec moi.
Il suffit, pour prendre contact avec les membres de cette cellule, d’envoyer un mail à l’adresse paroledevictimes@catholique65.fr
ou de téléphoner au 07 89 78 59 35

J’assure les victimes d’abus sexuels de notre disponibilité, de notre soutien, de notre prière."


+ Nicolas Brouwet

 

Lutter contre la pédophilie Un site internet pour agir contre la pédophilie

Vous pourrez y trouver la brochure "Lutter contre la pédophilie, Repères pour les éducateurs" éditée par la Conférence des Évêques de France

Revenir à toute l'actualité

Pour rester informé de l'actualité, inscrivez-vous à la newsletter

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez votre demande

Voir un exemple