Logo denier

Une coloc' bien engagée

La maison diocésaine St Paul de Tarbes joue la carte de la colocation étudianteComme les trois mousquetaires, ils sont quatre. Quentin, Gaétan, Vincent et Arnaud sont les premiers étudiants à s'être lancés dans l'aventure de la colocation mise en place à la maison Saint-Paul. Aucun ne semble le regretter. «Génial, super » résume Quentin au téléphone alors qu'il s'apprête à enchaîner six heures de cours à l'ENI de Tarbes, l'école d'ingénieurs qui accueille aussi deux autres de ses compères. Arnaud pour sa part suit ses études à Albi et travaille en alternance à la Socata.
« On a de la chance » reconnaît Gaétan, « tous les occupants de la maison nous ont bien accueillis. Nous sommes à trois minutes de l'Ecole et à deux pas du centre ville. Nous sommes autonomes mais nous partageons des moments de vie commune. C'est enrichissant et ils font du bien car côté boulot, c'est plutôt chargé... ».
Chaque étudiant dispose d'une chambre personnelle mais tous se retrouvent pour le repas du soir. Deux fois par mois, un dîner plus formel est organisé avec Isaure et Etienne Barbarin, responsables du foyer et le père David-Marie des Fraternités de Jérusalem. Un petit enseignement suit le repas, un « bon moment de détente et de réflexion partagé ».
Les colocataires participent également à la vie de la maison diocésaine. Tous les mercredi soir l'un d'entre eux au moins est présent pour la rencontre de l'aumônerie étudiante.
L'expérience est bien partie. Elle se poursuit avec l'arrivée récente d'une nouvelle colocataire.

Revenir à toute l'actualité

Pour rester informé de l'actualité, inscrivez-vous à la newsletter

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez votre demande

Voir un exemple