Logo denier

La Mission ouvrière fête ses 60 ans

La Mission ouvrière fête cette année ses 60 ans

60 ans de double fidélité :

  • Fidélité au monde ouvrier et à ses luttes pour améliorer le sort des travailleurs manuels et intellectuels, luttes pour construire une société plus juste, plus solidaire, plus fraternelle sur le plan social, économique et politique.
  • Fidélité à l’Eglise, à l’annonce de l’Evangile, bonne nouvelle pour les tous hommes. Telle que nous l’annonce Luc dans son évangile : « L’esprit du Seigneur est sur moi parce qu’il m’a conféré l’onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé proclamer aux captifs la libération… renvoyer les opprimés en liberté…Aujourd’hui cette écriture est accomplie pour vous qui l’entendez. » (Lc, 4, 18-21)

La note n°1 du secrétariat national, datée du 26 juin 1957, précise ainsi sa mission : « La Mission ouvrière, au plan diocésain, est caractérisée par son but et par son lien avec l’évêque. Ce but est l’évangélisation privilégiée et méthodique du monde ouvrier. »
Cette décision de l’assemblée des cardinaux et archevêques est le résultat d’un long cheminement marqué notamment par la création de la JOC en 1927, la naissance de l’ACE (Action catholique des enfants) en 1937. En France, la fraternité entre croyants et « non-croyants » dans les combats de la Résistance, l’action des prêtes ouvriers (dans les années 1940 (STO) – 1950 condamnée par le pape Pie XII en 1954 et autorisée après le Concile Vatican II en 1965. En 1950 c’est la naissance de l’ACO (Action catholique ouvrière). Ces trois mouvements ont très vite perçu le besoin de se mettre en lien pour participer à l’évangélisation du monde ouvrier et des quartiers populaires.
La Mission ouvrière, aujourd’hui regroupe les différents acteurs de l’évangélisation du monde ouvrier et des milieux populaires dans une volonté d’ouverture et de mission, affirmée très fortement lors de la rencontre nationale de Pentecôte 2015 à Lourdes, « Elargis l’espace de ta tente », un envoi vers les périphéries de notre société, de l’Eglise.

La Mission ouvrière regroupe 6 composantes :

  • L’ACO (action catholique ouvrière) composée d’adultes engagés, pour la plupart sur le plan syndical, politique, associatif.
  • La JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne) composée de jeunes de 15 à 29 ans : lycéens, étudiants, jeunes au travail, jeunes en situation de précarité, jeunes à la recherche d’un emploi.
  • L’ACE (action Catholique des Enfants) composée par les enfants jusqu’à 15 a ns.
  • Les prêtres ouvriers
  • Les religieux et religieuses en monde ouvrier.
  • Les prêtres en pastorale dans les quartiers populaires.

Nous avons souhaité que la célébration des 60 ans de la Mission ouvrière soit avant tout une fête populaire.
Pour ce faire nous avons réalisé une exposition qui retrace certains temps forts de l’histoire des rapports entre mouvement ouvrier et Eglise vécue dans notre département avec l’ACO, la JOC, l’ACE et les prêtres ouvriers.
Cette exposition sera présentée dans 4 villes du département où la Mission ouvrière est aujourd’hui présente.

  • Bagnères de Bigorre, du 9 au 12 octobre, espace Maintenon.
  • Lourdes, semaine du 16 au 20 octobre.
  • Maubourguet, du 25 au 27 octobre, Maison des associations salle « Préau »
  • Tarbes, du 8 au 12 novembre, à la Bourse du Travail.

Chacune de ces manifestations fera l’objet d’une inauguration, le premier jour de présentation de l’exposition, à 18 heures au terme de laquelle sera servi un vin d’honneur pour tous les participants.
Le 9 novembre, de 18 à 20 heures, à la Bourse du travail de Tarbes, soirée débat sur le thème « Le sens de notre engagement et de nos combats, hier et aujourd’hui ».
La clôture de la célébration de ce 60ème anniversaire aura lieu le dimanche 12 novembre : à 10h30, à l’église Ste Thérèse, messe animée par la Mission ouvrière, suivie par un repas fraternel à la salle Artiganave (locaux de la paroisse Ste Thérèse).

Soyez nombreuses et nombreux à participer à l’une ou l’autre de ces initiatives.

Revenir à toute l'actualité

Pour rester informé de l'actualité, inscrivez-vous à la newsletter

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez votre demande

Voir un exemple