Logo denier

Ouvrez vos coeurs et vos églises (III)

Samedi 20 décembre, 16 h. Les invités arrivent dans notre église. Une quasi quarantaine de personnes. Grands et petits. Habitants de Visker et d’ailleurs. Visages connus et visages nouveaux. Des Chrétiens oui, mais pas seulement des Catholiques. Des habitués de ces lieux et d’autres. Moment intergénérationnel d’accueil et de vivre ensemble.

Notre préparation de la crèche débute par « Peuple Fidèle », entonné par Jean-Mathias. Il nous lit ensuite un conte de Noël pour enfants, le santon de Timothée, tiré de 24 histoires en attendant Noël, publié chez MAME : il s’agit d’un enfant sélectionnant les santons de sa crèche.

Notre crèche est presque prête. Tour à tour, les enfants tendent les santons à Gilles qui les installe : l’âne, le bœuf, Marie, Joseph, la mangeoire qui accueillera Jésus le jour de Noël. Pendant l’installation des santons, Jean-Mathias chante « Douce Nuit », « Signe pour la Paix », accompagné par Mayeul au djembé. Nous dansons sur les notes de « Ouvrir les Mains ».

Ensuite, nous allumons des votives à la « Lumière de Bethléem » apportée par Jean-Mathias, Karine, Théotime et Mayeul : l' opération « Lumière de Bethléem » est mise en place par les scouts autrichiens qui la ramènent depuis la Basilique de la Nativité à Bethléem jusqu'à Vienne. Deux chefs de Pau sont allés l’y chercher. Nous avons participé à la célébration  paloise où étaient présents des catholiques, des orthodoxes, des chaldéens d'Irak, des juifs et tous les mouvements catholiques de jeunesse: les aumôneries, le MEJ, les Scouts et Guides de France et les Scouts d’Europe. Nous l'avons ramenée pour la diffuser à l'église franciscaine de Tarbes le lundi 15 décembre en compagnie des scouts protestants Flambeaux et Claires Flammes qui se sont créés il y a trois ans et cette célébration oecuménique est un beau témoignage de paix pour les Hautes Pyrénées.

Après le partage d’un goûter convivial préparé par Alzine, Francine, Gabrielle, Irène, Marie-Laure et Martine, chaque famille est repartie chez soi avec sa « Lumière de Bethléem » afin de concrétiser notre veille et notre attente de Jésus dans notre cœur jusqu’au 25 décembre. Une Lumière qu’il fallait entretenir et ne pas laisser s’éteindre matériellement et surtout spirituellement, au moins jusqu’au jour de Noël, sinon au-delà !

Joseph Pujo.

  

confection de la crèche à Viskerconfection de lacrèche à Visker  

confection de la crèche à Visker 

   

Commentaires

MOMENT DE PARTAGE MAGNIFIQUE, MERCI A TOUS