Accueil Louis et Zélie

La vie de famille n’est pas un long fleuve tranquille et c’est pour cette raison que l’Accueil Louis et Zélie a ouvert ses portes en Bigorre !


Accueillir les souffrances sans jugement, écouter avec son cœur, orienter avec bienveillance et prier, voici les missions simples et lumineuses de
l’ Accueil Louis et Zélie. A l’image du couple saint Louis et Zélie Martin, parents de sainte Thérèse de Lisieux, qui ont connu bien des épreuves tout au long de leur vie et qui ont accompagné les personnes se trouvant sur leur route, l’Accueil se veut  être un lieu de miséricorde pour les familles. Il a été créé en 2015 dans le diocèse de Bayonne et depuis se multiplie partout en France. Dans notre diocèse des accueils viennent d’ouvrir à Tarbes, Vic en Bigorre et Lourdes avec la bénédiction de notre évêque Monseigneur Brouwet, qui a inauguré ce nouveau service d’ Eglise le mardi 28 mai à la Maison St-Paul de Tarbes.
Ces centres d’orientation familiale s’adressent à tous : jeunes, couples, célibataires, personnes âgées… Il s’agit de lieu d’écoute et d’accompagnement pour toutes les personnes qui vivent une situation douloureuse comme une rupture, une période de chômage, une blessure affective, un isolement… Des bénévoles chrétiens et formés à l’écoute accueillent avec bienveillance ces personnes pour une ou plusieurs fois selon leurs besoins. Ils peuvent orienter les écoutés vers des structures adaptées qui pourront les aider à résoudre un problème. Ils sont également là pour prier pour elles. Un lieu de miséricorde rempli de simplicité et de cœur où le Seigneur est présent et œuvre !


Témoignages :
« Ne sachant comment faire pour revoir mon enfant, suite à une séparation très douloureuse où je me suis senti particulièrement lésé, j’ai pris contact avec un Accueil Louis et Zélie, sans préméditation… En effet, habitant tout à côté, je me suis décidé à franchir le seuil et ne le regrette pas aujourd’hui. Je parviens beaucoup mieux à faire face à cette situation car, non seulement des personnes m’écoutent, mais je me sens aimé et reconnu. » Nicolas

« J’ai trouvé difficile de devenir maman. Le test de grossesse était clair : j’étais maman. Sur le moment, ce fut dur pour moi car je ne m’y attendais pas. Je me disais bien que j’aurais un jour un enfant mais là, ce fut une surprise ! Un choc. Mon compagnon ne s’y attendait pas non plus mais fut moins perturbé que moi, chose que je n’aurais jamais cru. N’ayant plus de contact régulier avec ma mère,  l’Accueil Louis et Zélie m’a été bénéfique : une accompagnatrice, déjà grand-mère, m’a apporté un soutien réel, comme une grande sœur. J’en avais besoin. » Mélanie

J’en avais marre de la solitude. Tout le monde se croise sur les trottoirs, mais personne ne se reconnaît. J’avais besoin qu’on s’intéresse à moi, surtout après les échecs que j’avais vécu les années passées : la mort de mon épouse et de mon fils de 7 ans dans un accident de voiture. Enfant, j’avais été élevé dans une famille d’accueil car mes parents, ils étaient tous les deux aveugles, ne pouvaient s’occuper de moi. J’ai vraiment cru que j’allais sombrer. Le chômage est arrivé car je n’arrivais plus à travailler normalement. C’est en rentrant dans une église pour passer le temps que je suis tombé sur une affiche présentant l’Accueil Louis et Zélie. Depuis un an maintenant, j’ai retrouvé des amis car mon accompagnateur m’a aidé à tisser de nouveaux liens. J’ai même un CDD. Pourvu que ça dure ! » Hervé

L’accueil est gratuit se veut également discret. La confidentialité et l’anonymat sont garantis.

Contact :
Pour Tarbes :   accueillouisetzelietarbes@gmail.com ; 06 67 91 35 74
Pour Lourdes : accueillouisetzelielourdes@gmail.com ; 06 82 27 94 49
Pour Vic : accueillouisetzelievic@gmail.com ; 06 62 64 41 06