10 ans de guerre en Syrie: les enfants vivent la plus grande crise humanitaire

    10 ans de guerre en Syrie: les enfants vivent la plus grande crise humanitaire

    Article publié sur www.vaticannews.va/fr/ le 11 mars 2021

    Depuis mars 2011, les enfants syriens vivent la plus grande crise humanitaire du monde, d’une telle ampleur qu’elle dépasse les frontières de la Syrie. Au fur et à mesure que le conflit s’enlise, le nombre de personnes ayant besoin d’une aide vitale augmente de manière considérable.

    Dix ans que la Syrie est en guerre, ce jeudi 11 mars 2021. Une décennie de conflit qui a fait des ravages en particulier chez les enfants. Les chiffres de l’Unicef, selon des données vérifiées entre 2011 et 2020, sont alarmants. L’une des premières données indique que près de 6 millions d’enfants syriens sont nés pendant la guerre et n’ont donc connu que cette configuration.

    Plus de trois enfants tués par jour 

    Quelques 12 000 enfants ont été tués ou blessés, soit une moyenne de plus de trois par jour. Plus de 5 700 enfants – certains âgés de 7 ans seulement – ont été recrutés dans les combats. Plus de 1 300 établissements de santé et d’éducation et leur personnel ont été attaqués.

    Selon l’organisation internationale, la précarité est la normalité pour les familles et les enfants syriens, qui sont quelque 90% à avoir besoin d’une aide humanitaire. D’un point de vue nutritionnel, plus de 500 000 d’entre eux agés de moins de 5 ans souffrent de retards de développement dus à une malnutrition chronique. Par ailleurs, en 2019, le prix moyen du panier alimentaire avait augmenté de 230%.

    Sur le plan éducatif, ils sont environ 2,45 millions d’enfants en Syrie à ne pas être scolarisés, dont 40% de filles.

    Lire la suite