Avent Missionnaire J8

    Avent Missionnaire J8

    La citation du jour :

    Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. (Mc 1, 03)

    Votre défi missionnaire :

    J’offre (je prépare pour offrir) une citation d’espérance ou de réconciliation écrite sur des petits galets (voir photo) dans une poche de tissus.

    Le défi missionnaire d’aujourd’hui vous invite symboliser ce chemin, fait de petites pierres posées les unes à côté des autres, en offrant une parole de Dieu à quelqu’un, en l’écrivant sur des petits galets.

    Il s’agit simplement d’écrire soigneusement la phrase sur les petits galets (1 mot par galet) , et de les glisser dans une jolie pochette en tissus avant de les offrir.

    La personne qui le recevra pourra reconstituer la phrase biblique (noter la référence sur un galet peut l’aider).

    Vous vous appuyez sur…

    Le pardon.
    Je m’organise pour recevoir le sacrement de la réconciliation, je cherche à résoudre un conflit, à demander pardon à ceux que j’ai blessés …

    Vous allez encore + loin

    L’Évangile d’aujourd’hui nous invite à nous mettre en chemin pour accueillir le Christ qui vient à nous. Avec l’Évangile de Saint Marc nous rappelle cette parole de Jean le Baptiste « Préparez le chemin du Seigneur »

    C’est aujourd’hui la Saint Nicolas,

    Saint-Nicolas, saint patron de notre évêque, est fêté aujourd’hui, le 6 décembre. Si cette fête est discrète en Bigorre, Saint Nicolas, saint patron de la Lorraine est particulièrement fêté dans l’est et le nord de la France, et aussi en Belgique, en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays-Bas. Il est particulièrement vénéré dans l’Église Orthodoxe.

    Découvrez l’histoire de celui qui est le Saint Protecteur des enfants :

    Saint Nicolas est né au IIIème siècle à Patara au sud de la Turquie. Il était évêque de la ville de Myre. 
    Il meurt en 345 après Jésus-Christ. Ses reliques qui étaient conservées dans l’église de Myre on été apportées à Bari, en Italie par les Croisés. Puis, un chevalier de Lorraine revint à la ville de Port avec une relique. La ville devint un lieu de pèlerinage, et fut rebaptisée Saint Nicolas du Port.
    Les croisées récupérèrent ses reliques qui étaient conservées à l’église de Myre, pour les transporter à Bari en Italie. Un chevalier venant de Loraine récupéra les reliques pour les amener à Port.
    Réputé pour sa bonté, on lui attribue de nombreux miracles, et en particulier, celui d’avoir rendu la vie à trois enfants qui avaient été tués par un boucher. C’est ainsi que Saint Nicolas devint le protecteur des enfants. Une chanson, chantée par tous les écoliers de Lorraine raconte ce miracle :
    Pendant de nombreux siècles, c’est à la Saint Nicolas qu’il était coutume d’offrir des gourmandises, des fruits secs, des gâteaux ou même des cadeaux aux enfants sages. Au XIXème siècle, aux Etats-Unis, les migrants du Nord de l’Europe célèbrent eux aussi Santa Claus (traduction de Saint Nicolas) et c’est là que peu à peu, cette fête s’est effacée pour donner lieu au mythe du Père Noël.