Communiqué P. Olivier MAIRE

    Communiqué P. Olivier MAIRE

    Aux prêtres, diacres, consacrés et fidèles du diocèse de Tarbes et Lourdes

    Chers Pères, chers diacres, chers frères et sœurs,

    Confions au Seigneur le Père Olivier MAIRE, supérieur Provincial des Missionnaires Montfortains assassiné à Saint-Laurent-sur-Sèvres.

    Il avait pris en charge cet homme à la fois sans papiers, psychiquement fragile et objet d’une enquête sur l’incendie de la cathédrale de Nantes.

    Le Père Olivier MAIRE l’avait accueilli dans sa communauté.

    Beaucoup d’analyses et de polémiques nous parviennent déjà : Fallait-il que cet homme sorte de détention ? Fallait-il qu’il soit encore hospitalisé ? Devait-il ètre reconduit dans son pays d’origine ?…

    Toutes ces questions se posent, certes. Mais le Père Oliver MAIRE et sa communauté de Montfortains étaient là : ils lui ont ouvert la porte. C’est un geste que nous ne pouvons oublier, un geste profondément évangélique : « Frappez, on vous ouvrira. » (Mt 7,7)

    Nous rendons grâce pour ce prètre, victime et martyr de l’hospitalité.

    Confions-le au Seigneur et à Notre-Dame, elle qui prie « maintenant et à l’heure de notre mort », alors que nous nous préparons à la solennité de l’Assomption.

    Confions-leur la communauté des Montfortains. Confions aussi l’assassin du Père Olivier MAIRE à la miséricorde du Père.

    + Nicolas Brouwet
    Évêque de Tarbes et Lourdes