L’ACO au cœur du mouvement social

    L’ACO au cœur du mouvement social

    L’Action Catholique Ouvrière des Hautes-Pyrénées a tenu son assemblée générale le 11 janvier 2020 à Tarbes. Les militants de l’ACO situent leur engagement à la croisée de deux fidélités : le Monde Ouvrier et l’Evangile. Les mouvements sociaux de cette année, Gilets jaunes, climat, assurance chômage ou retraite, ont été très présents au sein des échanges.
    « Accroche à ton cœur, un morceau de chiffon rouge, une fleur couleur de sang. Si tu veux vraiment, que ça change et que ça bouge, lève-toi car il est temps ». Comme un écho au mouvement social, les paroles de la chanson de Michel Fugain ont résonné samedi 11 janvier lors de l’assemblée générale de l’ACO des Hautes-Pyrénées à la Maison diocésaine Saint Paul de Tarbes. Les militants de l’ACO sont nombreux à être engagés dans les syndicats et les associations. Plusieurs d’entre eux défilent régulièrement, depuis des semaines, dans les rues tarbaises, pour défendre la retraite par répartition et demander l’abrogation du projet Macron. Mais les membres de l’ACO, situés au cœur du monde ouvrier, sont aussi attachés à l’Evangile.
    Militants d’action catholique, ils essaient de construire jour après jour une cohérence entre leur engagement dans le monde et leur foi chrétienne. L’assemblée générale a permis aux participants, venus de toutes les Hautes-Pyrénées, d’évoquer les sujets abordés lors de leurs rencontres de révision de vie en équipe depuis un an. Le mouvement des Gilets jaunes, la lutte contre le décret sur l’assurance chômage et la grève contre la réforme des retraites. Les élections européennes, municipales et l’urgence climatique. La place des personnes handicapées dans les villes et la vie au sein des quartiers populaires. Les difficultés à vivre l’engagement collectif dans un monde désenchanté. Le dialogue entre chrétiens et musulmans. Ou encore, la famille, la précarité, la place de la spiritualité dans la vie quotidienne.
    Un partage d’évangile sur la multiplication des pains et une eucharistie présidée par les aumôniers du mouvement ont suivi les échanges, avant un goûter en commun.
    Les équipes d’ACO 65 accueillent beaucoup de nouveaux membres depuis cet automne. Elles envisagent de préparer au cours de l’année 2020 des rencontres élargies sur des thèmes ayant trait au mouvement social. Et elles restent très attachées à la convivialité. Ainsi, chacune des rencontres s’achève par un repas partagé. Et aussi par des chansons, où le répertoire traditionnel bigourdan – Montagnes Pyrénées – se mélange avec le répertoire du mouvement ouvrier – Le chiffon rouge.
    En ce samedi ensoleillé de l’hiver 2020, l’ACO des Hautes-Pyrénées a démontré qu’elle était bien vivante. Et déterminée à partager, aux côtés des femmes et des hommes de ce département, tous les combats d’aujourd’hui pour la dignité de l’être humain.
    Jean-François Courtille
    Contact ACO des Hautes-Pyrénées : 06 62 12 04 07 ou 06 81 69 36 74.