Liberté d’expression

    Liberté d’expression

    Dans un texte du 28 octobre 2020, Mgr Brouwet nous livre son regard sur la question de la liberté d’expression :

    Caricatures : jusqu’où va la liberté d’expression ?

    Même si, avec le couvre-feu et un reconfinement partiel, nos sujets de préoccupations changent ; même si nous sommes saturés d’informations, d’analyses et de polémiques au sujet de l’assassinat de M. Samuel Paty, il m’a semblé utile de proposer les réflexions qui suivent.

    Car l’exécution de Samuel Paty, professeur d’histoire, à Conflans-Saint-Honorine, nous a sidérés par sa violence, par son injustice, par sa barbarie.

    Nous ne pouvions pas imaginer que la haine irait jusqu’à cette extrémité sur le territoire de notre pays. Surtout pour des raisons religieuses. Est-il besoin de condamner encore une fois cet acte odieux ? Je le fais évidemment avec vigueur, rappelant les mots du Pape François dans son encyclique Fratelli Tutti :

    « Le Grand Imam Ahmad Al-Tayyeb et moi-même avons déclaré « fermement que les religions n’incitent jamais à la guerre et ne sollicitent pas des sentiments de haine, d’hostilité, d’extrémisme, ni n’invitent à la violence ou à l’effusion de sang. Ces malheurs sont le fruit de la déviation des enseignements religieux, de l’usage politique des religions et aussi des interprétations de groupes d’hommes de religion qui ont abusé – à certaines phases de l’histoire – de l’influence du sentiment religieux sur les cœurs des hommes. […] En effet, Dieu, le Tout-Puissant, n’a besoin d’être défendu par personne et ne veut pas que Son nom soit utilisé pour terroriser les gens ». Fratelli Tutti, 285.

    Lire la suite du texte