Nos diacres proposent une lecture éclairée de Fratelli Tutti

    Nos diacres proposent une lecture éclairée de Fratelli Tutti

    Ils ont profité du premier confinement pour lancer ce grand travail d’échanges et de réflexions : les diacres du diocèse de Tarbes et Lourdes se sont plongés dans l’encyclique Fratelli Tutti pour mieux comprendre l’appel à la fraternité du Pape François et réfléchir à des moyens pour la mettre en pratique, chez nous.
    Notre évêque, Mgr Brouwet, nous en proposait déjà un décryptage en octobre 2020.
    C’est en s’appuyant sur cet éclairage et forts de leurs expériences sur le terrain que nos diacres, à tour de rôle, ont travaillé le texte.

    Aujourd’hui, ils partagent le fruit de ce chantier avec nous. Chaque mois, nous vous proposerons donc un épisode – l’approfondissement d’un chapitre de l’encyclique – par des diacres et parfois par des prêtres du diocèse.

    Le second chapitre est une méditation sur la parabole du Bon Samaritain.
    « Méfions-nous de notre pratique si elle ne nous mène pas au frère » nous rappelle le le diacre Philippe Bergerro-Campagne

    Le troisième chapitre est une réflexion sur l’accueil.
    Accueil de l’étranger, du migrant, de celui qui est différent, de celui que l’on ne connait pas.
    « Tout passe d’abord par la prière » nous dit le diacre Pierre Gardères

    Dans le quatrième chapitre, le Pape François approfondit la question de l’hospitalité et de l’accueil des migrants. Le Père Thaddée nous rappelle ici que c’est la dignité de la personne qui est en question.

    Dans le cinquième chapitre, nous nous interrogeons sur le sens de l’amitié sociale. Elle nous concerne tous ; nous en sommes tous les garants. Deux diacres Jean-François Balmary et Ange Mur, le député Jean-Bernard Sempastous et les représentants locaux du CCFD et du Secours Catholique, nous donnent ici leur vision de la fraternité. Que signifie t-elle là où ils sont envoyés ?

    Dans le sixième chapitre, nous nous interrogeons sur la fraternité dans les communications sociales. Dans un monde toujours davantage « sur-informé », avons-nous encore quelque chose à apprendre sur le sens de la communication ?
    Le Pape François nous incite à nous questionner sur nos modes de relation : nous gardons le contact mais sommes-nous vraiment en lien les uns avec les autres ?

    Vous pouvez réagir en envoyant vos remarques et questions par mail : communication@catholique65.fr
    ou en postant un message sur notre page Facebook

    Des enfants de Tarbes dessinent la fraternité :