Nouvelle traduction du missel : pourquoi ? comment ?

    Nouvelle traduction du missel : pourquoi ? comment ?

    Accueillir la nouvelle traduction, une opportunité pastorale

    La sortie prochaine d’une nouvelle traduction du Missel Romain, le dimanche 28 novembre 2021 – 1er dimanche de l’Avent – représente une opportunité pastorale pour nos églises diocésaines. Elle est l’occasion de déployer la richesse et le sens de la célébration de l’Eucharistie selon l’ordo missae de 1970 promulgué par le saint Pape Paul VI. Il importe d’accompagner la réception des nouveautés accompagnant cette traduction mais peut-être surtout de l’inscrire dans un projet plus vaste au service de l’édification d’un peuple de louange et d’adoration. Cette édification s’opère de manière privilégiée dans la liturgie « par laquelle, surtout dans le divin sacrifice de l’Eucharistie, “s’exerce l’œuvre de notre rédemption”, (ce qui) contribue au plus haut point à ce que les fidèles, en la vivant, expriment et manifestent aux autres le mystère du Christ et la nature authentique de la véritable Église » (SC 2).

    Mgr Guy de Kérimel
    Président de la Commission Épiscopale pour la Liturgie et la Pastorale Sacramentelle

    Nouvelle traduction du missel : quel changement pour les fidèles ?