Visite officielle à l’école Saint Vincent

    Visite officielle à l’école Saint Vincent

    Visite du DASEN, de l’évêque et du DDEC à l’école Saint Vincent.

    Un article signé Christine Jarroson

    Mardi 22 septembre, Thierry Aumage, Directeur Académique des Hautes Pyrénées, Monseigneur Nicolas Brouwet, évêque du diocèse de Tarbes-lourdes et Guillaume Wroblewski, Directeur Diocésain de l’Enseignement Catholique sont venus rencontrer les élèves et l’équipe de l’ensemble scolaire Saint-Vincent, de Bagnères de Bigorre.

    Cette visite marque leur intérêt commun pour la participation des établissements scolaires privés ruraux au projet académique et au projet diocésain et traduit la corrélation entre liberté d’enseignement et contrat d’association avec l’Etat. En effet, les établissements catholiques d’enseignement, en complément des établissements publics, accueillent tous ceux qui le souhaitent, dans le respect absolu de la liberté de conscience de chacun, tout en proposant, sans les imposer, un message chrétien et une annonce explicite de la foi.

    Les écoliers, impressionnés par cet aréopage, ont écouté sagement la présentation de leurs fonctions respectives puis ont répondu avec spontanéité à leurs questions. A l’école comme au collège, des AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap) missionnées par l’Inspection Académique viennent en aide aux élèves à besoins particuliers. Au cours de leur passage dans les classes, ces Auxiliaires de Vie Scolaire ont pu détailler leur action au plus près des apprentissages de ces enfants pour compenser leurs difficultés telles que la dyslexie ou la dyscalculie entre autres troubles des apprentissages. De même, ont été évoqués les dispositifs d’aide aux devoirs mis en place par le collège à destination des élèves en difficulté. Le collège bénéficie en effet de moyens complémentaires en tant qu’établissement à moyens éducatifs renforcés. Une autre des particularités remarquées de l’école Saint-Vincent réside dans la disponibilité des enseignants qui n’hésitent pas à donner de leur temps bénévolement pour encadrer des études quotidiennes.

    De plus, la structure même de l’ensemble scolaire induit une continuité optimale du parcours des élèves passant de l’école au collège car la quasi-totalité des élèves poursuivent leur scolarité au sein de l’ensemble scolaire ; une semaine d’immersion des élèves de CM2 au collège est ainsi prévue durant le second trimestre pour faciliter cette transition.

    La rencontre avec les élèves de 3ème en cours d’espagnol a été l’occasion d’évoquer l’importance du renforcement des langues vivantes pour l’avenir des jeunes et la nécessité de développer cette compétence à travers divers projets internationaux. Au vu de la difficulté actuelle d’organiser des séjours à l’étranger, les enseignants du collège Saint-Vincent envisagent de mettre en place des classes virtuelles avec des établissements étrangers en préparation de voyages futurs.

    Cette visite fut conclue par une table ronde associant enseignants, personnels et bénévoles de l’Organisme de Gestion de l’Établissement (OGEC).

    Ce fut l’occasion pour les deux directrices, Monique Vergé pour l’école maternelle et primaire et Christine Jarrosson pour le collège de montrer comment leur établissement s’inscrit dans le projet académique ainsi que dans le projet de l’enseignement catholique.

    La directrice du collège, enseignant également l’EPS (éducation physique et sportive) à toutes les classes du collège, a ainsi mis en avant l’importance de la coopération active avec les familles, entre tous les personnels et surtout avec et entre les élèves. Cette attention permanente au bien-être de chacun donne à Saint-Vincent un climat scolaire apaisé permettant la cohabitation des plus jeunes avec les plus grands.

    Madame Vergé, quant à elle, a évoqué l’ouverture de l’école aux parents à travers la mise en place de rencontres proposées en soirée sur des thématiques éducatives partagées. Cette interaction entre les familles et les professionnels de l’école permet un échange d’expériences entre parents, éclairé par la pratique des enseignants et des assistants d’éducation.

    Ainsi, l’ensemble scolaire Saint-Vincent représente une alternative aux parents qui souhaitent mettre l’accent sur la relation humaine au cœur de l’éducation de leur enfant en sus d’un enseignement traditionnel ancré dans les savoirs fondamentaux.